De la désuétude, considérée comme un des beaux-arts.

Hey toi, qui passe par ici !

Parce que nous sommes lundi et que les lundis c’est jamais trop la joie dans les organes, j’avais envie de partager avec toi, un endroit devant lequel, j’aime à flâner et sentir que le temps peut bien s’arrêter, que cela entraînerait ni conséquences fâcheuses, ni oublies irréversibles.

Alors oui, tout cela est un peu désuet, car nous sommes à la campagne, en prÔvinc. Mais dans un monde dans lequel il faut aller toujours plus vite, toujours plus haut, toujours plus fort ; il devient urgent de savoir se poser, d’apprendre à lâcher prise et redécouvrir ne serait ce que la folle course du jour et de la nuit.

Entre chiens et loups.

Alors, tamise ta lumière, sers toi une boisson chaude (nous sommes en Octobre après tout), bâtis toi un refuge sous ton plaid, ou au fond de ton lit et souffle, tu l’as bien mérité.

Je te souhaite un bon moment rien qu’à toi et à bientôt. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s